FR
×

Language Selector

English

French

Climat

Le changement climatique pose peut-être le plus grand défi pour la qualité de vie sur notre planète.

Objectifs et engagements

Nous nous engageons à décarboniser nos activités et à travailler tout au long de la chaîne de valeur pour réduire notre empreinte carbone, ce qui permettra de préserver des ressources précieuses. Cela implique de nombreux éléments au sein de notre entreprise, qui sont reliés pour former une stratégie holistique destinée à réduire notre empreinte et à nous rapprocher de notre objectif ultime : la neutralité carbone. 

Notre stratégie est guidée par la politique climatique d’Eastman, qui comprend trois engagements clés : 

  • Développer des solutions matérielles pour relever les défis de la société en matière de changement climatique

  • Réduire notre empreinte carbone, mettre en place des mesures de résilience et gérer les risques et les opportunités liés au changement climatique

  • Poursuivre des partenariats et initiatives stratégiques pour faire progresser la compréhension du changement climatique et proposer des solutions innovantes

Voir la politique

Nous adoptons la neutralité carbone

Relever le défi du changement climatique (et se fixer des objectifs ambitieux et assumer nos responsabilités) est en parfaite adéquation avec notre objectif qui consiste à améliorer de façon concrète la qualité de vie. Nous avons l’intention de respecter l’accord de Paris sur le climat et avons établi un objectif global de neutralité carbone d’ici 2050.

Nos engagements

  • Réduire d’un tiers nos émissions absolues de gaz à effet de serre (GES) de scope 1 et 2 d’ici à 2030 pour atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050

  • Accroître l’utilisation des énergies renouvelables chez Eastman afin que 100 % de l’électricité achetée en Amérique du Nord et en Europe soit d’origine renouvelable d’ici 2030

  • Obtenir une compréhension globale de notre empreinte de scope 3 et développer une stratégie qui y remédie

  • Innover pour fournir des produits qui permettent de réaliser des économies d’énergie et de réduire les émissions de GES tout au long de nos chaînes de valeur et au niveau du consommateur 

Une analyse détaillée de nos objectifs et de nos engagements en matière de climat figure dans notre rapport CDP 2023 sur le changement climatique.

Lire le rapport

Two men in safety vests standing by active wind turbines

Stratégie de décarbonation

Eastman s’est fixé un double horizon pour ses objectifs de réduction des GES : réduire les émissions des scopes 1 et 2 d’un tiers d’ici 2030 (par rapport à 2017) et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. En savoir plus sur nos efforts ici.

Nous disposons de plusieurs options robustes en matière de réduction des GES dans quatre catégories principales : l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la transformation des procédés (qui comprend nos technologies d’économie circulaire) et les technologies de rupture.

Efficacité énergétique

Les améliorations sont essentielles à notre stratégie visant à éliminer l’énergie, les coûts et les émissions de GES de l’empreinte de nos activités. Nous possédons une longue tradition d’améliorations ciblées de l’efficacité énergétique, qui nous ont valu de recevoir plusieurs prix ENERGY STAR®. Nous travaillons également en partenariat avec des organisations gouvernementales telles que le programme Better Plants du ministère de l’Énergie des États-Unis (DOE). En outre, nous nous sommes engagés dans le programme Better Climate Challenge du DOE afin d’apprendre auprès des autres et de partager les enseignements que nous avons tirés. Pour en savoir plus sur notre approche de la gestion de l’énergie, cliquez ici.

Énergies renouvelables

Nous nous sommes fixé comme objectif que 100 % de l’électricité que nous achetons en Amérique du Nord et en Europe provienne de sources renouvelables d’ici 2030.

Transformation des procédés

Notre famille de technologies de recyclage moléculaire produit moins d’émissions que nos procédés de production traditionnels. Les avantages des technologies de renouvellement du carbone (CRT) et de renouvellement du polyester (PRT) sont généralement présentés sous l’angle de l’économie circulaire, mais elles permettent également de réduire considérablement les GES : jusqu’à 50 % d’émissions en moins par rapport aux procédés traditionnels. En outre, nous étudions des options à base de carburants à plus faibles émissions de GES.

Technologies de rupture

Nous explorons des technologies énergétiques alternatives qui ont le potentiel d’accélérer le rythme de nos progrès accomplis en vue de réaliser la décarbonation. Notre équipe de projet étudie les utilisations de l’hydrogène propre, le captage, l’utilisation et le stockage du carbone (CCUS), ainsi que d’autres innovations émergentes. 

Nous sommes convaincus que ces options robustes en matière de réduction des GES nous permettront de réduire d’un tiers nos réductions d’émissions de GES d’ici 2030. Une équipe d’Eastman évalue en permanence les voies que nous pourrions emprunter pour atteindre les objectifs de 2030 et de 2050.

Émissions de scope 3

La quantification et la réduction des émissions de scope 3 font partie intégrante de notre parcours de décarbonation. Nous disposons d’une équipe de direction interfonctionnelle qui se concentre sur l’obtention de résultats concernant les impacts du scope 3 en amont et en aval. Cette équipe de direction est appuyée par Julie McAlindon, vice-présidente senior des régions et directrice de la chaîne d’approvisionnement.

« Pour nous, la décarbonation de nos chaînes de valeur

en tant que problème transformationnel, et nous nous engageons à collaborer de manière innovante avec nos fournisseurs et d’autres parties clés pour réduire les émissions nécessaires. » 

Julie A. McAlindon

Julie A. McAlindon
Fourchette et couteau sur une table avec des fruits et des légumes

Émissions de scope 3 en amont

Eastman participe de façon active à un groupe de travail, Together for Sustainability, axé sur le développement et le lancement d’une directive standard afin d’obtenir des empreintes carbone de produits cohérentes et des rapports d’entreprise des émissions de scope 3 dans les chaînes d’approvisionnement en produits chimiques. Cette norme fournira la visibilité nécessaire pour apporter des améliorations spécifiques aux émissions de scope 3 en amont.

Émissions de scope 3 en aval

Eastman a fait appel à des experts externes pour nous aider à mieux comprendre nos émissions de scope 3 en aval. La priorité est de réduire les émissions sur lesquelles nous avons un contrôle direct. Entre-temps, nous travaillons avec des clients essentiels et collaborons pour identifier les possibilités de réduire l’empreinte des produits. La circularité des produits étant un pilier essentiel de notre stratégie climatique, nous identifions activement les opportunités, telles que le recyclage moléculaire, lorsque cela est possible. Eastman se concentre également sur l’amélioration de l’efficacité de ses transports en aval. 

Collaboration

La collaboration est essentielle pour lutter contre le changement climatique, et nous sommes fiers d’être membres du Centre pour les solutions climatiques et énergétiques, communément appelé C2ES, qui a succédé au Pew Center on Global Climate Change. Nous sommes membres du Business Environmental Leadership Council (BELC) du C2ES. Le BELC regroupe les plus grandes entreprises des secteurs de l’énergie, de l’industrie, des transports, de la technologie, du pétrole et du gaz, et de la finance. C’est le plus grand groupe d’entreprises basé aux États-Unis qui se consacre exclusivement à la lutte contre le changement climatique. La position du C2ES sur le climat est de promouvoir une politique forte et des actions ambitieuses pour :

  • Réduire les émissions de GES
  • Promouvoir et accélérer la transition vers les énergies propres et renforcer l’adaptation et la résilience aux impacts climatiques
  • Faciliter les investissements financiers nécessaires à la réalisation de ces initiatives

Le C2ES pense qu’une variété de solutions, y compris des approches fondées sur le marché et d’autres politiques complémentaires, sont essentielles pour atteindre ces objectifs. Des solutions qui sont élaborées par le biais d’une mobilisation globale des parties prenantes, qui sont éclairées par les dernières données scientifiques conformes aux objectifs à long terme de l’Accord de Paris, et qui sont équitables tout en créant des emplois, sont essentielles pour instaurer une économie nationale et mondiale forte et durable.