FR
×

Language Selector

English

French

Gestion responsable des produits

Nous jugeons qu’il est de notre responsabilité de développer de nouvelles molécules, de nouveaux produits et de nouvelles applications pour répondre aux macro-tendances perturbatrices de la durabilité au niveau moléculaire, afin de contribuer à améliorer la vie quotidienne et la qualité de vie partout dans le monde. Eastman s’efforce de fabriquer des produits dont la manipulation par ses employés et l’utilisation par ses clients sont sans danger. 

Eastman dispose d’un programme mondial spécialisé dans la gestion responsable des produits et les affaires réglementaires (PSRA), dont les membres sont sous la responsabilité de Kellye Walker, vice-présidente directrice et cheffe du service juridique. Le programme PSRA établit un processus d’évaluation de la sécurité des produits rigoureux qui garantit que nos produits sont parmi les matériaux les plus sûrs et les plus efficaces sur le marché. Conformément aux exigences réglementaires mondiales, Eastman réalise des évaluations des risques pour 100 % de ses produits. Notre processus est entièrement documenté dans notre politique de gestion des substances chimiques et comprend un examen des dernières informations en matière de réglementation et de toxicologie, y compris le développement ou l’examen de l’évaluation des dangers, la préparation des fiches de données de sécurité (FDS) et d’autres informations liées aux produits et aux applications. Chaque utilisation prévue du produit est systématiquement passée en revue.

Nos sites de fabrication en Amérique latine (deux au Brésil) et nos usines en Asie (six en Chine, une en Malaisie, une en Corée) utilisent les mêmes pratiques que nos sites en Europe et aux États-Unis en ce qui concerne la gestion responsable des produits et la sécurité des produits. Aucune substance chimique additionnelle n’est produite dans le cadre de nos procédés de fabrication en Amérique latine et en Asie. Nous disposons de sites locaux en dehors de l’Union européenne et des États-Unis, ce qui nous permet de mieux servir les marchés locaux en leur proposant les mêmes matériaux et produits que nous fabriquons dans l’Union européenne et aux États-Unis. En Amérique latine et en Asie, nous respectons pleinement la législation locale et fournissons toutes les informations requises aux organisations appropriées pour soutenir la fabrication et l’utilisation de nos produits. À l’échelle mondiale, nous adhérons aux mêmes normes en matière de gestion responsable des produits d’Eastman, y compris les normes de sécurité.

Les membres du PSRA d’Eastman surveillent de manière étroite les lois et réglementations qui affectent nos produits. Nous recherchons également activement des certifications externes pour des produits durables dans les marchés qui sont en phase avec l’approche holistique d’Eastman en matière de gestion des substances chimiques. Ces efforts comprennent l’adhésion aux exigences gouvernementales et la conduite d’initiatives volontaires. Les efforts comprennent, mais sans s’y limiter, les éléments suivants : 

Le code de sécurité des produits Responsible Care® : En tant que fabricant de produits chimiques depuis 1920 et entreprise Responsible Care depuis plus de 25 ans, Eastman s’engage à adhérer au code de sécurité des produits Responsible Care, qui promeut l’amélioration continue dans la gestion des substances chimiques. Eastman s’engage à livrer des produits qui sont sûrs dans le cadre de leur utilisation prévue tout au long du cycle de vie du produit. Le code de sécurité des produits va au-delà des exigences réglementaires afin que les clients aient confiance dans la sécurité des produits Eastman qu’ils utilisent et sur lesquels ils comptent chaque jour. 

La législation internationale sur le contrôle des substances chimiques : À l’instar du programme REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and Restriction of Chemicals) de l’Union européenne, de nombreux pays/régions ont adopté des lois sur le contrôle des substances chimiques industrielles et ont mis en place des inventaires nationaux de substances chimiques industrielles afin de gérer les substances chimiques commercialisées sur leur territoire. Eastman soutient activement ces efforts gouvernementaux de gestion des substances chimiques et plaide en faveur de programmes de contrôle des substances chimiques réalistes qui protègent l’environnement et ses employés, tout en encourageant l’innovation et l’utilisation durable des ressources naturelles. 

La promotion d’un portefeuille durable : L’engagement actif dans la gestion des substances chimiques au niveau de l’entreprise et du pays offre aux membres du programme PSRA la possibilité de travailler de manière proactive avec les chimistes de la recherche et du développement d’Eastman pour concevoir des produits qui évitent ou réduisent l’utilisation de substances potentiellement préoccupantes chaque fois que cela est techniquement possible. La stratégie d’Eastman qui consiste à développer et entretenir un portefeuille durable transparaît dans notre politique de gestion des substances chimiques. 

L’identification des substances préoccupantes : Eastman comprend que certaines substances chimiques possèdent des risques inhérents lorsqu’elles sont utilisées dans certaines applications. Les membres du programme mondial PSRA, au moins une fois par mois, surveillent, mesurent et signalent les substances dangereuses identifiées sur certaines listes d’organisations gouvernementales, quasi gouvernementales ou non gouvernementales ou couvertes par des conventions internationales. Les listes surveillées comprennent la liste des substances extrêmement préoccupantes candidates en vue d’une autorisation (SVHC) du règlement REACH de l’UE, la classification du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), le rapport du National Toxicology Program sur les substances cancérogènes, la liste de l’annexe III de la Convention de Rotterdam des produits chimiques soumis à la procédure de consentement préalable en connaissance de cause (PIC) et la liste de la Proposition 65 de Californie. Eastman identifie les substances présentes dans les matériaux bruts achetés, les produits intermédiaires ou finis qui peuvent être présents dans une ou plusieurs de ces listes publiées. Les résultats de l’analyse sont évalués pour identifier potentiellement des matériaux viables et alternatifs. Certaines substances sont gérées exclusivement comme des intermédiaires dans des conditions soigneusement contrôlées dans toutes les installations et filiales d’Eastman. Cela inclut les substances monoxyde de carbone, oxyde d’éthylène, fond de débutaniseur essence - pyrolyse, O-anisidine et O-toluidine.

L’évaluation des risques : Notre programme PSRA réalise des évaluations des dangers et risques pour la totalité de nos produits. La surveillance des classifications des risques participe à l’objectif de réduction ou d’élimination des PBT, vPvB, CPR, ED et des sensibilisateurs du portefeuille de produits existant d’Eastman. La surveillance des classifications des dangers et des risques met également en lumière les domaines du portefeuille pouvant être améliorés. En s’engagement activement dans l’évaluation des dangers et des risques, les membres du programme PSRA ont l’opportunité d’identifier de manière proactive toutes les préoccupations potentielles concernant les risques humains ou environnementaux d’un produit proposé faisant l’objet d’un processus de recherche et développement. Un plan d’action pour éliminer les dangers et risques peut être élaboré et mis en œuvre. 

Les substances chimiques fabriquées ou traitées comme des nanomatériaux : Eastman adopte la nanotechnologie ; ces matériaux présentent des propriétés uniques qui diffèrent des propriétés associées aux mêmes substances chimiques de taille ou de forme différentes. De telles substances ne peuvent être utilisées qu’une fois qu’une évaluation complète de la sécurité a été réalisée. Eastman examine régulièrement l’utilisation de tels matériaux et signale de façon appropriée notre utilisation de ces matériaux en conformité avec toutes les réglementations, y compris le U.S. Toxic Substances Control Act (TSCA) §8(a) et le règlement de la Commission (UE) 2018/1881. 

L’approvisionnement responsable en matières premières : Les solutions de matériaux durables sont au cœur de nos plateformes d’innovation et sont un facteur critique pour la stratégie d’innovation en plein essor de l’entreprise. Notre processus principal de gestion des substances chimiques soutient les certifications indépendantes externes qui fournissent une approche holistique à la protection des personnes et de l’environnement. 

Le bien-être animal : Eastman garantit la sécurité de ses produits pour ses clients, employés, communautés et pour l’environnement. Nous nous engageons à ne pas réaliser d’études sur les animaux, sauf lorsque la loi nous y oblige, ou pour assurer la sécurité de nos produits lorsque les alternatives non animales ne sont pas disponibles. Lorsque des études sur les animaux sont nécessaires, soit parce que les agences gouvernementales nous y contraignent, soit pour assurer la sécurité, Eastman s’engage à respecter le cadre des « trois R » dans les études de sécurité. Nous détaillons des éléments de notre engagement en faveur du bien-être animal dans notre Politique de test sur les animaux.

La mise en œuvre du SGH : Les pays du monde entier continuent d’adopter le Système général harmonisé (SGH) de classification et d’étiquetage des produits chimiques des Nations Unies. En tant qu’entreprise internationale, Eastman est favorable à l’utilisation de la classification des dangers du SGH pour ses produits afin de répondre aux exigences de tous les pays qui adoptent ce système. Les membres de notre programme PSRA communiquent les dangers relatifs aux substances chimiques à nos clients à l’aide de FDS ou d’autres informations relatives aux produits. Les FDS sont préparées en conformité avec la norme de communication des risques de l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) aux États-Unis (29 CFR 1910.1200), le SGH et d’autres exigences spécifiques aux différents pays.